Digue de Kairon plage
Digue de Kairon plage

Embouchure du Thar
Embouchure du Thar

Plan des balades

Balisage

 

 

Plan et descriptif des balades Saint-Pairaises en téléchargement

Plan  (468 Ko)
Descriptif (59 Ko)
Vue sur Granville du Chemin du Verchu
Vue sur Granville du Chemin du Verchu

LE QUERONNAIS - 5 KM Part de l’embouchure du Thar. 55 min - Balisé jaune et blanc-rouge

  • A l’embouchure du Thar, traverser la D911 et suivre le balisage jaune qui rejoint le GR 223
  • Tourner à droite vers la D373, 200 m plus loin, quitter le GR 223 par la droite (chemin du Verchu) Suivre le balisage jusqu’au bourg de Kairon
  • Passer derrière l’Eglise de Kairon et suivre le balisage jaune qui rejoint le GR 223
  • Tourner à gauche, suivre le GR 223 jusqu’à la D373 et revenir par le même chemin qu’à l’aller.

ESPACE EN VERT ET BLEU - 14 KM Part de l’Eglise de Saint-Pair. 3H30 - Balisé jaune et blanc-rouge

  • A l’Eglise, partir en direction de la mer ; suivre le balisage jaune jusqu’à l’embouchure du Thar
  • Traverser la D 911 et suivre le balisage jaune qui rejoint le GR 223.
  • Tourner à droite vers la D 373, 200m plus loin, quitter le GR 223 par la droite (chemin du Verchu) suivre la balisage jaune jusqu’au bourg de kairon.
  • Passer derrière l’Eglise de kairon et suivre le balisage jaune qui rejoint le GR 223
  • Tourner à gauche, puis quitter le GR 223 une cinquantaine de mètres plus loin, par la droite
  • A l’intersection, tourner à droite suivre le balisage jaune jusqu’au calvaire de Leuderie.
  • S’engager en direction de Lézeaux et suivre le balisage jaune jusqu’à la sortie de Crécey
  • A l’intersection de 4 chemins, tourner à gauche et continuer jusqu’à la jonction avec le GR 223
  • Suivre le GR 223 jusqu’à la rue des Ardilliers
  • Revenir à l’Eglise par la rue Saint Michel

 

 

Embouchure du Thar
Embouchure du Thar
Eglise de Saint-Pair-sur-Mer
Eglise de Saint-Pair-sur-Mer
Bourg de Kairon
Bourg de Kairon

LES HAMEAUX - 6 KM Part du Calvaire de Leuderie. 1H15 - Balisé jaune

  • Au calvaire, partir en direction de Lézeaux et suivre le balisage jaune jusqu’à la sortie de crécey
  • Continuer tout droit et suivre le balisage jusqu’à l’intersection de 3 chemins après la D154.
  • A l’intersection, continuer tout droit et suivre le balisage jusqu’au point de départ.

 

L’ETRIER - 7 KM Part de l’Eglise de Kairon. 1H15 - balisé jaune et blanc-rouge

  • Eglise de Kairon ; passer derrière l’Eglise, suivre le balisage jaune, rejoindre le GR 223
  • Tourner à gauche, puis quitter le GR 223 une cinquantaine de mètres plus loin, par la droite
  • A l’intersection, tourner à gauche et suivre le balisage jaune jusqu’à la jonction avec le GR 223
  • S’y engager à gauche et le quitter par la gauche dans le deuxième chemin après le foyer rural.
  • Rejoindre le point de départ

 

LE SAINT PAIRAIS - 7,5 KM Part de l’Eglise de Saint-Pair. 2H -  balisé jaune et blanc-bleu

 

LE PANCRATIEN - 7,5 KM  Part de la salle des fêtes de Saint-Planchers. 2H - balisé Blanc

Calvaire de Leuderie
Calvaire de Leuderie

GR223

Sur le sentier des douaniers

GR 223 - Chemin du Verchu - Kairon
GR 223 - Chemin du Verchu - Kairon

 

La loi n°1285 du 31 décembre 1976 a institué sur les propriétés privées riveraines de la mer, une servitude de 3 mètres destinée à assurer le passage EXCLUSIF des PIETONS ; ce sentier est plus connu sous le nom de « sentier des douaniers » que reprend le chemin de grande randonnée GR 223 dans la Manche.

 

D'hier à aujourd'hui...
Le sentier des douaniers, créé en 1791, permettait à la profession d'assurer la surveillance du littoral Utilisé pendant un siècle et demi, il est tombé peu à peu en désuétude.
La loi 76-1285 a eu pour ambition de reconstituer ce sentier et de l’ouvrir à l’usage exclusif des piétons en instituant la Servitude de Passage des Piétons sur le Littoral (SPPL). Cette servitude, plus communément appelée "Sentier des Douaniers" est mise en oeuvre, commune par commune, par les services de la Direction Départementale de L'Equipement.

 

 

 

 

Hier…

 

Les sentiers des douaniers ont été mis en place par l’administration des douanes, dès sa création en 1791, afin d’assurer, grâce à un droit de libre parcours, la surveillance des côtes.

 

Le sentier se trouva bientôt jalonné de nombreux abris, « corps de garde », casernes et ouvrages plus modestes : escaliers, dispositif de franchissement…

 

Les cabanes, abris improvisés, servaient de refuges contre les intempéries et pour les repos entre deux marches. Elles constituaient aussi des postes d’observation bien dissimulés.

 

Les clôtures n’étaient tolérées que sous condition expresse que les préposés des douanes disposent de clefs ouvrant les portes ou barrières.

 

La surveillance du littoral, effectuée à partir du sentier, devait permettre aux douaniers de :

  • faire échec à la contrebande,
  • assurer la protection du territoire, en prenant une part active à la défense des côtes,
  • signaler les évènements de mer et, le cas échéant,  faire observer la police des sauvetages et des échouements,
  • participer à la protection de l’ordre public, en s’opposant aux embarquements clandestins de personnes recherchées, ou en s’emparant des individus suspects et des écrits prohibés débarqués en fraude.

 

Mentions légales - Conception : Objectif-multimedia.com - Hébergement : 2Ilog.com